• Le 12 novembre 2019
    De 12:30 à 13:30
    Campus de La Roche-sur-Yon
  • Réunion de présentation de 12h30 à 13h30 à la BU (salle 1)
    Gratuit et ouvert à tous les étudiant·es et membres du personnel.

Après le projet campus vert réalisé avec le collectif d’architectes mit, un nouveau projet artistique débute sur le campus yonnais en cette rentrée 2019. L’artiste graffeur Ador investi le campus et invite les étudiant·es et membres du personnel à imaginer et participer à la réalisation de plusieurs fresques !

Au programme : ateliers de recherche, temps de rencontres et d'échanges avec l'artiste, présentation du mouvement artistique de l'art urbain. L'objectif est de commencer à recenser des idées, organiser un vocabulaire graphique, trouver des références, relever des anecdotes... Afin de préparer une maquette réalisée avec les participant·es sur un ou plusieurs murs du campus en novembre et décembre.
 
  • Réunion de présentation, en présence d'Ador : mardi 12 novembre, 12h30-13h30 - BU (salle 1)
  • Aucunes compétences requises, seule votre motivation est nécessaire !
  • Renseignements et inscriptions : claudine.paque@univ-nantes.fr

Cette première fresque sera suivie de réalisations de l'artiste au cours de l'année 2019-2020. La réalisation de ces séries de fresques artistiques formera un parcours, permettant ainsi l'appropriation des espaces, et invitant à déambuler pour découvrir les réalisations.

 
  • Présentation de l'artiste

La Graine - ADORAdor est un jeune graffeur français né à Nantes. Il a étudié les arts et a grandi dans le nord-ouest de la France. Adolescent, il commence à taguer et à dessiner avec d'autres graffeurs. En 2005, il a peint une peinture murale dans le quartier où il habitait. Dix ans plus tard, il peint son art dans le monde entier, de Montréal à Shanghai.

Ses œuvres représentent son propre univers, rempli de personnages humanoïdes imaginaires, généralement à la bouche grande et au nez long. Le but de son travail est de raconter des histoires et de poser des questions. Les autres graffeurs, les bandes dessinées, l’actualité et son environnement sont sa source d’inspiration.

Enfin, son blaze est une référence évidente au goût ; un prénom qui rappel quelque chose d’enfantin et coloré.  Ensuite, lui sont venus des objets pour qu’ils correspondent : une image illustrée par une cage sans oiseau, un porte Terre sans Terre, un réveil sans aiguilles et un robinet sans eau.
D'où son nom : Attrapé, Délaissé, Oublié, Rejeté.
>>
https://ador.book.fr/